Avant de commencer il est important de notifier que les compléments alimentaires ne sont pas une fin en soit. Ils sont là pour répondre à un besoin particulier et ponctuel de votre animal. C’est un “petit coup de pouce” qui ne substitue en rien à une alimentation variée et équilibrée. Si votre animal n’en a pas besoin, alors inutile de chercher à tout pris à lui ajouter des compléments dans sa ration car, même si vous pensez bien faire, il y a une règle d’or dans l’alimentation : le mieux est l’ennemi du bien.

Les problèmes digestifs peuvent cependant arriver et dans ce cas, il existe des compléments naturels pour soutenir votre animal.

Le psyllium

C’est une toute petite graine de plantain qui a pour particularité de former un mucilage au contact de l’eau. Ce mucilage est constitué de polysaccharides, qui sont la source de nutriments favorite des bactéries de la flore intestinale. Vous l’aurez donc compris, le psyllium est donc un complément de choix pour traiter les problèmes digestifs tels que la constipation ou la diarrhée, il permets également d’accompagner en douceur la transition vers la nourriture crue pour les chiens sensibles.

Attention cependant à toujours hydrater le psyllium avant de le donner afin de ne pas risquer de créer un bouchon au niveau de l’intestin.

En effet, ces petites graines gonflent énormément au contact de l’eau (jusqu’à 40 fois leur poids), donc mieux vaut prendre ses précautions. Rajoutez donc de l’eau en fonction des problématique de votre compagnon, pour traiter une constipation on hydratera d’avantage les graines que pour traiter une diarrhée.

Ce complément ne contient aucuns nutriments, les fibres solubles qui le compose n’ont absolument aucun moyen d’être assimilé par un carnivore, malgré tout, cela reste un de mes compléments favoris car les bénéfices d’une flore intestinale en bonne santé sont considérables sur tous les aspects de la vie du chien.

Fun fact : votre chien, tout comme vous, a plus de bactérie dans sa microbiote que de cellule dans son corps, la microbiote intestinale est un organe à part entière, d’où l’intérêt d’en prendre soin. Un intestin qui va bien c’est un système immunitaire sui fonctionne mieux, les risques d’irritation ou d’intolérance alimentaire , et une meilleure assimilation des autres nutriments.

Les graines de chias

Tout comme les graines de plantain, les graines de chia ont la particularité de former un mucilage à leur surface au contact de l’eau (bien qu’en moindre mesure que le psyllium), ce qui leur confère une propriété adoucissante pour le système digestif. Les propriétés prébiodiques sont moindre qu’avec le psyllium mais les graines de chias présente l’avantage d’être riche en éléments nutritifs.

Les graines de chia sont également très riches en nutriments, notamment en acides aminés tels que le tryptophane, qui est un acide aminé essentiel pour le chien et le chat, précurseur de la mélatonine et de la sérotonine (2 hormones indispensables à l’équilibre mental du chien et au maintien d’un cycle jour/nuit normal).

L'argile verte

Pendant longtemps je me suis demandée pourquoi Leyka, ma chienne de 6 ans, mangeait de la terre quand elle avait des problèmes digestifs (vomissements, diarrhées). À l’époque j’habitais dans le Var, le sol était donc super argileux. En me renseignant j’ai compris que l’argile avait des propriétés adoucissantes en “tapissant” les parois de l’estomac et de l’intestin. 

C’est d’ailleurs pour cela qu’on retrouve l’argile comme principe actif majoritaire dans les médicaments humains tels que le Gelox ou le Smecta. Vous pouvez d’ailleurs en donner sans soucis à votre compagnon en cas de problème digestif. L’agile verte est donc un allié de choix pour accompagner un changement de croquette, une transition à l’alimentation crue ou un petit problème digestif.